• Deakos

Action du d-mannose

Le D-Mannose est un sucre naturel (habituellement extrait du bouleau) non assimilable par l'organisme. Cette particularité lui confère deux propriétés:

1. son impact sur la glycémie est infime (nul en dessous de 0.2g/j/kg de poids) ce qui permet une prise par tous et à tous les moments de la vie;

2. son élimination ce fait par le biais de l'appareil urinaire.

Ce dernier point est fondamental puisque c'est précisément dans les voies urinaires que le D-Mannose peut exercer une action bénéfique principalement de deux façons :

- Inhibition de la capacité d'adhésion des bactéries pathogènes

Comme dit précédemment, les germes uropathogènes impliqués dans les infections urinaires sont des bactéries fimbriae. C'est à dire que ces bactéries possèdent des adhésines: petits filaments terminés en harpon qui sont capables de se planter dans la muqueuse vésicale pour s'y fixer. Une fois implantées solidement dans la paroi vésicale les bactéries peuvent se multiplier causant une irritation de plus en plus forte sur les parois de la vessie et de l'urètre. Cette inflammation est à l'origine des symptômes douloureux de la cystite.

Le D-Mannose apporté par voie externe va se lier avec les adhésines des bactéries pathogènes pour les détacher de la muqueuse vésicale. Le complexe bactérie/D-Mannose ainsi formé sera ensuite éliminé naturellement avec le flux urinaire.

- Restauration de l'intégrité des muqueuses vésicale et urétrale

Le D-Mannose est produit de façon naturelle par notre organisme et entre dans la composition de la couche supérieure de l'urothélium (muqueuse qui tapissent l'intérieure de la vessie et de l'urètre): les GAG (glycosaminoglycanes). Cette couche de GAG a pour principale fonction la protection de la muqueuse contre les irritations.

Lorsque la cystite devient chronique, l'inflammation de l'urothélium n'a pas le temps de se résorber complètement entre deux épisodes aigus à cause d'une altération / destruction de la couche des GAG. Cette situation augmente la sensibilité face aux infections urinaires et entraine une symptomatologie douloureuse plus précoce et plus longue.

Le D-Mannose apporté par voie externe va se lier à la couche de GAG de l'urothélium permettant ainsi une meilleure restauration de son intégrité.

Cependant, lorsque la cystite devient récidivante, le D-mannose seul peut parfois ne plus suffire pour lutter contre la réinfection et ses conséquences : symptomatologie douloureuse, inflammation de l'urothélium, contracture pelvienne, troubles gynécologiques afférents...etc

C'est la raison pour laquelle votre précédente tentative avec le D-Mannose a eu des effets bénéfiques sans pour autant résoudre totalement la problématique de la présence bactérienne.

Et c'est pour cela que notre gamme uro-gynécologique propose plusieurs compléments alimentaires et dispositifs médicaux à base de D-Mannose qui associent d'autres principes actifs soigneusement choisis pour leurs utilités et leurs propriétés bénéfiques adaptées aux différents types de cystites.


70 visualizzazioni