• Deakos

Vous souffrez de cystites récidivantes (plus de 4 épisodes aigus par an) depuis plus de six mois.

Dans un cas comme le votre on ne peut exclure la présence d'un biofilm pathogène.

Le biofilm bactérien correspond à une stratégie défensive mise en place par les bactéries pathogènes pour ne pas être atteintes ni par les défenses immunitaires naturelles de notre organisme, ni par les antibiotiques.

Le biofilm peut apparaitre dès la première infection urinaire. C'est une matrice polysaccharidique fabriquée par les bactéries elles-mêmes qui renferme des microorganismes uropathogènes d’origine bactérienne ou fongique, d'une même espèce ou de plusieurs espèces coopératives. Le biofilm mature expulse régulièrement dans la vessie des bactéries pathogènes, provoquant ainsi de nouvelles cystites. De cette façon, il semble que les cystites sont récidivantes quand, en réalité, il s'agit de la même infection.

Dans ces conditions, aucun traitement n'est capable d'atteindre les bactéries renfermées dans le biofilm. A titre d'exemple, un antibiotique ne permet que d'éliminer les bactéries libérées dans la vessie mais pas celles contenues dans le biofilm. C'est pourquoi, la cystite se représente à chaque arrêt de la thérapie.

Pour venir à bout de ce problème, il faut donc agir contre le biofilm. La seule substance capable de dissoudre un biofilm bactérien comme celui dont nous parlons est la N-AcétylCystéine. Il est important que la N-Acétylcystéine soit prise avec du D-Mannose. En effet, ce sucre naturel est une substance capable d'intervenir au niveau des bactéries libérées par le biofilm lors de sa dissolution et d'empêcher leur adhésion sur la paroi de la vessie. Ainsi, les bactéries pathogènes seront éliminées avec le flux urinaire.

Pour cette raison, Deakos a élaboré Ausilium NAC qui contient : - de la N-AcétylCystéine - du D-Mannose - de la Morinda citrifolia : utile pour son action anti inflammatoire, anti bactérienne, anti fongique, apaisante et immuno-stimulante.


6 visualizzazioni